Conseil des Partis Politiques Africains

L’amélioration de la performance du Secrétariat et les parties après trois ans à compter de la mise en place du Conseil.
Le conseil compte à réaliser les objectifs stipulés dans le Statut et les moyens nécessaire pour la réalisation de ces objectifs qui sont :
Le travail collectif africain, l’organisation des ateliers et des séminaires au niveau régional et continental pour aborder les questions qui relavent de l’intérêt continent africain telles que la croissance économique, régler les conflits par les moyens pacifiques, et la réalisation de la sécurité et de la paix. Le Secrétariat souhaite, à travers les observations suivantes, formuler des exemples d’interaction et de travail conjoint entre les partis politiques et le Conseil pour atteindre les objectifs souhaités.

Premièrement:
l’importance de participer aux conférences et aux ateliers, auxquelles les partis politiques africains sont invités. Il fout souligner la faiblesse d’intérêt des partis aux appels de l’Union africaine et de l’ICAPP et de COPPAL et d’autres, le Secrétariat général a bien informé les partis politiques africains mais la plupart des partis n’ont pas donné suite.
Deuxièmement:
Le respect des engagements financiers stipulés dans l’article (8) paragraphe (3) du Statut et de la décision du Comité exécutif à sa première réunion à Lusaka en Août 2013 qui fixe clairement les obligations financières des membres des partis. Le Secrétariat a pris les mesures bancaires nécessaires pour faciliter le transfert des contributions annuelles, mais après trois ans, le Secrétariat n’a reçu aucune contribution.
Troisième:
il le Secrétariat a invité les Partis membres à participer, par exemple, à l’observation des élections dans les pays africains. Le Secrétariat a déjà demandé plus d’une fois la nomination des observateurs africains pour que l’UA les forme et accrédite le Secrétariat n’a pas reçus aucune réponse.
Quatrième:
Le maintien du contact avec le Secrétariat pour l’échange sur divers questions. Le Secrétariat fait un grand effort dans l’envoi des correspondance et des invitations malgré les changements continus dans les e-mail adresses ainsi que le changement du correspondant agréé. Dans ce contexte, le Secrétariat souhaite être immédiatement informé sur toute modification apportée à la direction des partis politiques et le moyen de communiquer avec leurs bureaux afin qu’il puisse adresser les invitations et avoir un e change avec la nouvelle direction.
Il est important de consulter le site Web du Conseil et l’envoi des parties des articles d’information sur les partis, des photos et des vidéos ce qui permet au Secrétariat de les mettre sur le site en trois langues.
Cinquièmement:
Le besoin urgent d’accueillir des conférences et des activités du Conseil et de ses ailes et d’inviter le Secrétariat général et d’autres partis, à participer aux conférences organisées par les partis politiques africains. Le Secrétariat trouve qu’il est très difficile d’accueillir des réunions ordinaires et les activités du Conseil et de ses ailes. Le Secrétariat se trouve obliger de rapporter ces réunions et activités jusqu’à ce que l’initiative d’un parti pour l’accueillir se manifeste.
Le Secrétariat général apprécie l’initiative du Parti du front révolutionnaire pour l’accueil de la réunion du Comité exécutif à Lusaka en Août 2013et l’iniativé du Mouvement national pour le salut pour l’accueil de la conférence fondatrice de l’aile de la jeunesse à N’Djamena en Septembre 2014

Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *