Conseil des partis politiques africains Le secrétariat général Rapport général de performance

Ce rapport des activités du Conseil des partis politiques Africains pour les années 2013 – 2014 – 2015. Jette la lumière sur les efforts déployés par le Secrétariat pour la mise en place du Secrétariat à suite à l’accord du siège avec la gouvernement Soudanais, les plans du travail, les réunions régulières des organes du conseil, les relations extérieures surtout avec l’Union africaine, l’Unesco et des conseils des partis politiques dans d’autres continents. Le rapport résume les efforts qui consistent à créer l’aile de la jeunesse et l’aile de la femme et le renforcent de leurs capacités en fin les Projets futures à savoir le conseil économique et le forum des médias.
Rapport sur la performance pour l’année 2013
L’année 2013a témoigné beaucoup de activités avec en tête ce qui suit:
– Au cours de la conférence fondatrice du Conseil des partis politiques africains, Wynter Kabimba a été élu président du conseil et du Comité permanent, Quatre députés représentant les cinq régions du continent et d’un comité exécutif de trente membres ont été également élus.
– La présidence de la République du Soudan a attribué un bâtiment pour être le siège du Secrétariat général du Conseil des partis politiques africains à Khartoum.

– L’accord de siège a été signé entre le ministère soudanais des Affaires étrangères et le Secrétariat général du Conseil des partis politiques africains. L’accord assure au Secrétariat tous les privilèges et immunités semblables aux missions diplomatiques et les organisations régionales et internationales.
– Le 5 Août, un protocole d’entente a été signé entre la Commission de l’Union africaine et le Secrétariat général du Conseil des partis politiques africains sur la coopération entre l’Union et le Conseil dans tous les domaines.
– Au cours de la période du 18 au 19 Août le Comité exécutif de la Conseil a tenue sa première réunion à Lusaka sous la présidence du Président du conseil Wynter Kabimba. La réunion a été accueilli par le parti au pouvoir en Zambie membre du Conseil.”
– Il a été convenu de favoriser des relations plus étroites et de renforcer la coopération entre le Conseil des Parties politiques africains et son homologues : le Conseil des partis politiques asiatiques (ICAPP) et le Conseil des partis Amérique latine et Caraïbes (COPPAL) dans les différent domaines, et activités avec l’échange d’expériences, la coordination sur les questions d’intérêt commun au niveau régional et international.
Le Rapport de la performance de 2014
Introduction:
Après la réunion de la conférence des partis politiques africains à Khartoum, la capital de la république du Soudan le 27 -28 avril 2013, réunion assistée par plus de 45 partis politiques africains. Le statut du Conseil a été adopté et ses institutions exécutives, à savoir le comité permanent et le comité exécutif ont aussi été élus.
Khartoum a été choisi pour être le siège du Conseil. Le Secrétariat général a tout de suite commencé à mettre en place des plans et des programmes pour accomplir les préparations spéciales relatives aux organes du Conseil.
Premièrement: Le Plan de travail du Conseil pour l’an 2014:
Le Secrétariat général a mis en place un plan ambitieux pour l’année 2014, plan qui a été adopté par le comité permanent et puis par le comité exécutif. Ce plan a comme objectif le renforcement de l’unité et la solidarité entre les peuples du continent, de rassembler les capacités économico-sociales et culturelles pour la réalisation des objectifs recherchés de l’Afrique et pour son développement. Les priorités de ce plan mettent l’accent sur ce qui suit:
1. Le renforcement des relations avec l’Union Africaine et de retrouver un terrain d’entendre avec lui dans le cadre du travail commun pour le service des questions du continent surtout ceux qui sont relatives à l’observation des élections et de la résolution des conflits et d’autres sujets semblables.
2. L’accroit des membres du Conseil en contactant des partis non-membres et de les inviter pour s’adhérer.
3. La création des deux ailes : des jeunes et de la femme.
4. Le renforcement des relations du Conseil avec les Conseils semblables et les organes relatifs et l’un des plus importants est (le Conseil des partis politiques asiatiques et le Conseil des partis de l’Amérique Latine et des Caraïbes)
Deuxièmes : La performance du Conseil durant: 2014:
Après la mise en place des plans et des programmes par le secrétariat général leurs adoption par les Institutions du Conseil, celui-ci a commencé d’exécuter ses plans et programmes pour réaliser les objectifs du Conseil où la performance a mis l’accent sur ce qui suit:
1. L’Ouverture du siège du Conseil:
Conformément à l’accord du pays du siège principal, signé en octobre 2013 entre le gouvernement du Soudan et le Conseil des partis politiques africains, le gouvernement du Soudan a accordé au Conseil un siège à Khartoum la capitale de la République du Soudan, qui a été inauguré officiellement le 10 mars 2014. Cette inauguration a été honorée par M. Abdelrahamn Assadig Almahadi, l’assistant au président de la République ainsi qu’un bon nombre de personnalités officielles au Soudan en la présence du Président du Conseil, M. Wynter Kabimba, M. Rudwan Hussein vice-président représentant la région est, et les ambassadeurs des pays africains au Soudan, ainsi que avec la présence de Mme Aysha Abdalla, commissaire des affaires politiques africaines.
2. Les relations avec l’Union Africaine:
– Un mémorandum de compréhension entre le Conseil et l’Union africaine en aoûte 2013. Un accord suer le programme exécutif pour développer la coopération entre le Conseil et l’Union africaine a été accompli, en vue du control (observation) des élections et pour tenir des ateliers et des séminaires sur le gouvernement sage et la démocratie; ceci est une exécution des articles du mémorandum de compréhension.
– Le commissariat de l’Union africaine aux affaires politiques a participé à l’inauguration des travaux du Conseil et à l’ouverture de ses locaux.
– Le Conseil a participé, suite à une invitation de la part de l’Union africaine, à un atelier sur “la constitution est le gouvernement de la loi en Afrique” (l’Afrique du Sud en Juillet 2014.)
– Suite à une invitation de la part de l’Union africaine, une délégation du secrétariat général du Conseil a participé à un atelier sur “La localisation de la démocratie en Afrique”, Dakar, Avril 2014.
3. Supervision des élections:
– Le secrétariat général a préparéé un papier sur la supervision des élections profitant de l’expérience de la supervision des partis Asiatiques, ce papier a compris les missions de la supervision des élections, les pays africains dans lesquels des élections se dérouleront en 2014 ont été déterminés.
– Le secrétariat général a fait des contacts avec les partis politiques africains membres pour designer des observateurs aux élections pour être approuvées de la part de l’Union africaine et pour les faire suivre des stages et puis ajouter leurs noms aux listes des observateurs des élections en Afrique, toutefois, aucune notification n’est parvenue de la part des partis.
4. L’augmentation des membres du Conseil:
M. Le secrétaire général du Conseil, durant sa visite au Sénégal en avril 2014, a invité les principaux partis politiques (le parti de l’alliance pour la république et le parti de l’alliance de force du progrès), de participer activement au programme du Conseil et à ses activités. M. le président a, également, invité le parti socialiste sénégalais à s’adhérer au Conseil.
– M. Le secrétaire général a visité la Tanzanie en Octobre 2014. Il a rencontré les leaders politiques et ceux des partis, notamment le parti (C.C.M), qui au gouvernement et l’a invité à s’adhérer au Conseil.
– M. Le secrétaire général du Conseil s’est adressé au secrétaire général du parti ZANO au Zimbabwe pour s’adhérer au Conseil, mais le parti n’a pas pris de décision à ce sujet parce qu’il était occupé des modifications importantes à l’égard de ses leaders.
– Le secrétaire général du Conseil a rencontré le président du parlement Malien qui a visité Khartoum en Octobre 2014. Le résultat de ce rencontre était que le parti RALI a déposé une demande d’adhésion au Conseil, et le comité permanent a approuvé cette demande d’adhésion du parti.
5. La création de l’ail des jeunes:
– La conférence pour la création de l’aile des jeunes au Conseil des partis politiques africains s’est tenue à la capital Tchadienne N’Djamena le 15/09/2014 sous l’égide de son excellence Monsieur le président Idriss DEBEE et suite à une invitation adressée par le parti du mouvement national pour le salut tchadien et avec la participation de plus de vingt états africains. Le président du Conseil des partis politiques africains, le secrétaire général et bon nombre de leaders du mouvement national pour le salut tchadien se sont adressés à cette conférence. On y a élu le bureau exécutif de l’aile des jeunes, on y a également discuté plusieurs papiers relatifs au sujet de la cohabitation des religions dans le contient africains, la participation politiques des jeunes ainsi que les sujets du développement et de la stabilité.
– La conférence a adopté le statue de l’aile des jeunes et a choisi le bureau exécutif par la présidence du Tchad et comme membres vice-présidents, ce qui suivent: l’Erythrée, La Lybie, le Niger, La Zambie, et le Soudan comme secrétaire général. La conférence était un grand succès, couvert par beaucoup d’élément de media et une immense préoccupation populaire.
– Le Conseil des partis politiques africains planifie pour tenir la conférence de création de l’aile de la femme avant la fin de cette année. Le secrétariat général du Conseil s’est adressé à de nombreux grand partis dans leurs pays pour accueillir la conférence de la création. Quelques uns ont répondu donnant une acceptation initiale; la question sera résolue prochainement s’il plait à Allah.
Troisièmement: Les Activités du Secrétariat Général:
1. Le Secrétariat Général du conseil a organisé un grand forum en mars 2014, à Khartoum intitulé : “Le rôle des partis politiques africains dans le renforcement de la démocratie”, dans lequel ont parlé le président du conseil, le ministre des communications Ethiopiennes, vice-président en plus du directeur de l’Institut des études stratégiques et le chef du département des sciences politiques de l’université de Khartoum.
2. En collaboration avec le parti du Congrès national soudanais, le conseil des partis politiques africains, en octobre 2014, a organisé un forum politique intitulé : ” Le rôle des partis politiques dans la consolidation de la démocratie”, dans lequel trois des leaders des partis ont parlé de leurs expériences de leurs partis dans le renforcement du chemin de la démocratie dans chacune de la Tanzanie, de l’Ethiopie, et de l’Afrique du Sud. Les assistants ont confirmé la nécessité de l’application du frome local de la démocratie africaine, à condition que les parties politiques l’appliquent à l’intérieur d’eux-mêmes et acceptent l’autre avis dans leurs organes.
3. Le site électronique du conseil a été réactivé sur l’Internet pour être au niveau des différentes activités du conseil et pour avoir des contacts avec les partis africains et le secrétariat général.
Quatrièmement: Les relations avec les conseils semblables:
1. Une délégation du Conseil des partis politiques africains a participé à la réunion du comité permanent du Conseil des partis politiques asiatiques à Vladivostok à la République de la Russie (Juin 2014).
2. Le secrétaire General du Conseil des partis politiques africains aux réunions de la session de l’assemblée générale de la conférence internationale des Conseils des partis politiques asiatiques et avec les autres participants. Les rencontres ont abordé le renforcement des relations entre les pays africains et les pays asiatiques au niveau des partis.
Le Rapport de la performance de la première moitié de 2015
Le secrétariat général du Conseil a travaillé de janvier jusqu’au mois de juin 2015 pour appliquer son plan conformément aux axes approuvés par le conseil, (annexe No. 01). Un effort estimable a été déployé et que l’on peut résumer en ce qui suit:
Premièrement: la participation à la supervision des élections soudanaises:
– Le Secrétariat général du conseil des partis politiques africains a invité le Conseil des partis politiques asiatiques et le Conseil des partis de l’Amérique Latine et des états des Caraïbes pour superviser les élections aux Soudan qui se sont déroulées en avril 2015.
– Le Secrétariat général a formé une équipe de travail de parmi les partis politiques africains qui comprenaient le parti du front populaire démocratique Révolutionnaire Ethiopien (FPDRE) ainsi que le parti du Mouvement National du Salut Tchadien.
– Le conseil des partis de l’Amérique Latinee et des pays des Caraïbes a participé avec une équipe présidée par le vice-président du conseil.
– Après avoir complété les préparations administratives avec le commissariat des élections soudanaises, le Conseil des partis de l’Amérique Latine et des états des Caraïbes ainsi que le conseil des partis politiques africains ont formé une équipe jointe pour superviser les élections dans quelques Etats soudanais et cette équipe a émis un rapport commun (annexes No. 02).
Deuxièmes : Les relations entre le Conseil et l’UNESCO :
Avec la participation du ministère de l’éducation du Soudan, du Conseil, des partis politiques africains et l’Organisation mondiale pour l’éducation, la culture et les sciences (l’UNESCO), une des organes des Nations Unies, la réunion du comité scientifique international pour l’utilisation éducationnelle de l’histoire général de l’Afrique a été tenue à Khartoum entre le 04-10 mai 2015, cette réunion est sortie avec ce qui suit:
1. La confirmation de l’importance de l’utilisation éducationnelle de l’histoire générale de l’Afrique dans les écoles africaines en sorte de contribuer dans la construction du caractère africain et d’avoir une génération africaine fière de son histoire, sa culture africaine et qui participe positivement dans la civilisation mondiale.
2. L’approbation du contenu éducationnel de ‘l’histoire africaine’ proposée d’être enseigné dans les écoles africaines.
3. La réunion a confirmé l’importance et la vivacité du partenariat entre le CAPP et UNESCO pour l’exécution du projet. Le conseil a appelé les partis politiques africains pour utiliser ses relations de coordinations avec l’Union Africaine et les autres institutions régionales pour participer afin de faire réussir ce projet.
4. La réunion a, également, appelé les partis politiques africains, l’Union Africaine ainsi que les organisations régionales relatives pour inciter les Etats membre pour rendre l’enseignement de l’histoire africaine générale obligatoire dans les programmes destinés aux jeunes et enfants pour confirmer leur personnalité africaine.
5. Il a incité, aussi, les gouvernements africains pour prendre les décisions politiques pour inclure l’histoire africaine générale dans les systèmes d’éducation africaine.
6. Il a également, encouragé les organisations et les réseaux travaillant dans le domaine de l’éducation et la culture en Afrique pour accorder à l’enseignement de l’histoire africaine générale une importance spéciale pour faire réussir ce projet éducationnel continental.
7. L’UNESCO a montré un grand désire pour développer la coopération avec le conseil. En se basant sur cela le secrétariat général du conseil a préparé une proposition d’un mémorandum de compréhension qui lance l’idée entre les deux cotés ainsi que ses domaines pour le discuter et l’adopter dans la réunion permanent prochaine (annexe No. 3,4).
Troisièmement: L’Aile des jeunes:
– Après la création de l’aile des jeunes, le bureau exécutif de l’Aile a tenu une réunion spéciale pour y discuter des programmes et le plan de travail de l’an 2015 adopté par le bureau exécutif.
– Sous la supervision et l’organisation du secrétariat et avec la participation de quatorze (14) Etats, le parti communiste chinois a accueilli le stage du bureau des leaders de l’Aile des jeunes en Chine, en mai 2015 (annexe No. 05).
Quatrièmement: la modification du Statut:
– Le Secrétariat général a tenu quelques réunions pour modifier le statut ce qui a donné comme résultats les modifications proposées et qui ont été envoyées en (avril, mai) 2015 aux membres des comités exécutifs et permanents; (annexe No. 06).
Cinquièmement: Les préparations pour la tenue de la conférence de l’Aile de la femme:
– Le Secrétariat général a contacté de nombreux partis africains pour accueillir la conférence de l’Aile de la femme, parmi eux, le Nigeria, l’Ethiopie, le Ghana et le Congrès National au Soudan, en envoyant le statut aux membres des comites exécutifs et ceux des comités permanents. Comme le Congrès National au Soudan a répondu positivement pour accueil, la conférence de l’Aile de la femme sera tenue à Khartoum au Soudan en août 2015.
Sixièmement: La visite du secrétaire général à l’Algérie:
– Le Secrétariat général du Conseil des partis politiques africains a participé aux travaux de la dixième conférence générale du parti du front de la libération national de l’Algérie qui a été tenue les 27-30 mai 2015. Il a rencontré, en marche de la conférence, le Secrétariat général du parti du front de libération national et le Secrétariat aux relations extérieures. De même, le secrétariat général du Conseil des partis politiques africains a invité le Secrétariat général du parti du front de libération national pour visiter le siège permanent du Conseil au Soudan.
Septièmement: Les relations avec les Conseils semblables:
– Le Secrétaire général du Conseil des partis politiques africains a participé à la conférence économique internationale pour le développement des travaux commerciaux, de toutes ses domaines, entre les Etats africains et la Russie, organisée par le parti gouvernant en Russie (Le parti de la Russie unifiée), en participation avec le conseil (ICBC) à la ville Russe de Vladivostok, du 21 au 23 mai 2015 dans le cadre des conférences spécialisées tenues par le conseil des partis politiques asiatiques. La conférence, à la clôture de ses travaux, a déclaration de Vladivostok sur le développement des horizons de coopération économique en Asie et la coopération entre les pays asiatiques et ceux de l’Amérique Latine et des Caraïbes.
– Le conseil économique des partis asiatiques et des partis de l’Amérique Latine a appelé pour la création du conseil économique des partis africains pour développer les relations économiques entre l’Afrique, l’Asie et l’Amérique Latine et les Caraïbes.
Huitièmement: Les rencontres du Secrétaire Général:
– Le Secrétaire général du Conseil a rencontré, au siège du conseil en mai 2015, la délégation de la diplomatie populaire Ethiopienne qui était de haut niveau et qui était en visite à Khartoum, présidée par le président du parlement Ethiopien, le vice-président du parlement africain, et de nombreux hommes des religions musulmane et chrétienne. La délégation a apprécié le rôle mené par le conseil des partis africains dans le renforcement de l’unité du continent et de son soulèvement.
– Le Secrétaire général du Conseil a, également, rencontré les délégations du media participant dans la couverture des élections soudanaises et il les a expliquées le rôle du Conseil et sa mission. Un profitable dialogue était engagé avec elles sur ce point.
– Le Secrétaire général du Conseil a, aussi, rencontré le commissariat du comité africain au droit de l’Homme et des populations et il les a expliqués la préoccupation du conseil des partis politiques africains. Une bonne discussion a était faite et qui a confirmé la compréhension des membres du comite du rôle de la mission du conseil.
– Ici jointe un tableau montrant des rencontres précieux du Secrétaire général pour expliquer la mission du Conseil et la création de ses relations extérieures. (annexe No. 07).
Rapport de le performance pour la deuxième moitié de l’an 2015:
1. Le Secrétariat général du Conseil des Partis Politiques Africains a achevé la mise en œuvre du plan de l’année 2015 pendant la période du Juillet au Décembre 2015 ,au cours de lequel la conférence de l’aile de la femme a eu lieu, a tenu la cinquième réunion du Comité permanent du Conseil, en plus, des missions extérieures et d’autres activités variées.
2. Tout d’abord, la conférence de fondatrice du I ’aile des femmes: –
Une demande formulée par le Secrétariat général un certain nombre de partis politiques africains pour accueillir la conférence fondatrice de l’aile du des femmes, la Conférence s’est tenue finalement à Khartoum les 17 et 18 Août en 2015 grâce I ’accueil du NCP SUDAN. La conférence a connu une grande présence de la majorité des partis membres du Conseil et des personnalités femmes africaines en plus des organisations de femmes africaines.
La conférence fondatrice de l’aile de la femme a adopté le statut proposé par le Secrétariat général avec quelques modifications à soumettre au Comité permanent pour l’approbation à fin d’achever compléter les étapes de la procédure.
3. La Conférence a élu la présidente, le bureau chargé du travaux de l’assemblée générale de l’aile de la femme, le Bureau exécutif et la présidente de l’aile et leurs adjoints selon le statut. la Conférence a examiné deux documents sur “Le rôle des femmes dans le développement et la consolidation de la paix» et «la participation politique des femmes africaines» et a formulé des recommandations sur les sujets, et elle a publié la déclaration finale de la (le rapport de la conférence et la déclaration finale sont attachées).
4. La séance d’ouverture de la conférence a fait I’ éloge de professeur Suaad Al Fateh Al-Badawi pour son rôle pionnier au cours de sa carrière de cinquante ans dans les domaines de l’éducation des femmes en particulier, et ses activités dans les organisations de femmes dans la défense des droits et l’autonomisation des femmes ainsi son rôle dans le parlement du son pays.
5. Deuxièmement, la cinquième réunion du Comité permanent du Conseil:-
Le Comité permanent des partis politiques africains a tenu sa cinquième réunion à Khartoum entre 17 et 18 Août 2015 en marge de la conférence fondatrice d’aile de la femme. Le président et les membres du Comité permanant ont participé à la réunion. les conférenciers ont examiné le rapport de l’année 2014 et le rapport de la première moitié de l’année 2015, ainsi que d’autres activités telles que l’observation des élections en Afrique et la réunion du Comité scientifique de l’UNESCO à Khartoum organisé par le Secrétariat général du Conseil. La réunion a adopté une proposition d’un accord de coopération entre le conseil et l’UNESCO.
La réunion a examinée l’idée de créer un conseil économique et a chargé le Secrétariat de préparer un document de conception é cet é gard.
La réunion a également accepté l’adhésion à l’Alliance mondiale pour le climat et l’environnement.
6. La réunion a examiné les propositions élaborées par le Secrétariat sur les modifications du statut visant L’augmentation du nombre de ses membres ce qui a été approuvé avec quelques modifications.
7. La réunion a également abordé la situation financière du Conseil et a décidé de mobiliser les ressources financières pour financer les activités du Conseil.
La réunion a passé en revue le reste du plan de l’année 2015 et a décidé la convocation de la deuxième réunion du Comité exécutif et de la réunion de l’assemblée générale des partis membres du Conseil.
8. stage de formation de l’aile de la jeunesse: –
Le Secrétariat général du Conseil des partis politiques africains et le Parti du Congrès National du Soudan, ont organisé un stage de formation pour les leaders de la jeunesse des partis politiques africains, entre 22 et 29/ 11/2015 à Khartoum.
(18) jeunes hommes représentant les partis politiques africains dans leurs pays ont participé è ce stage, leur programme a compris un séminaire intitulé «La participation politique des jeunes en Afrique” en plus des rencontres avec un certain nombre d’hommes et politiques au Soudan, et ont également rencontré des parlementaires jeunes au cour de leur visite au siège de l’Assemblée Nationale. La délégation a visité les projets destinés é la stabilité des jeunes et ils ont informé sur nombre d’institutions technologiques et économiques importants gérés par des jeunes soudanais.
Les délégations de jeunes des partis Africains ont visité la ville de Port-Soudan pour informer sur des installations importantes gérées par les jeunes leaders soudanais et sites touristiques du Port-Soudan.
Les missions è I ’extérieure:-
9. Le Secrétaire général du Conseil des partis politiques africains a participé à la Conférence internationale des partis politiques asiatiques à Beijing du 12 au 18 d’Octobre 2015, laquelle a participé un certain nombre de personnalités politiques et de partis. La réunion a discuté la restructuration de la Route de la Soie pour promouvoir le développement commun en reliant les pays traversés par la route en Asie, en Europe, en Afrique et les avantages escomptés de la réalisation du projet.
10. Le Secrétaire général a participé à la réunion avec le Président de la République populaire de Chine, il a rencontré le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, chargé du Département des relations extérieures. La Présidente de l’aile des femmes du conseil Rahmoto Tjana a participé à la Conférence et elle a rencontré le vice-présidente de l’Assemblée Nationale des députés du peuple chinois et président de l’Union des femmes de la Chine.
11. Le Secrétaire Général du Conseil a participé à la conférence sur “La participation des femmes dans les partis politiques africains», organiseé par l’UA à Kigali, au Rwanda, les 7 et 8 de Décembre. Le Secrétaire général a rencontré un nombre de journalistes et Il a été interviewé par la radio Voix de l’Afrique.
12. Sur le voyage de retour de Kigali, le Secrétaire général a fait un escale à Addis-Abeba, ou il a rencontré le chef de mission de l’IGAD Seyleoum Mesfin ambassadeur d’Ethiopie auprès la Chine, et a également rencontré le ministre éthiopien de la jeunesse Radwan Hussein
Rencontres du Secrétaire général: –
13. Le Secrétaire luire général a rencontré l’ambassadeur de la Fédération de la Russie à Khartoum expliqué la du Conseil, activités et ses relations extérieurs, en particulier avec le parti uni de la Russie. le Secrétaire général a exprimé le souhait du Conseil que le parti uni puisse organiser un stage de formation pour les dirigeants de la jeunesse africaine. L’ambassadeur a promis de transmettre la demande à la direction du parti.
14. Le Secrétaire général a rencontré l’ambassadeur du Japon à Khartoum, à sa demande. L’ambassadeur a donné une explication sur les projets de développement mis en œuvre par son pays au Soudan. le Secrétaire général a donné une idée sur les activités du Conseil et ses relations avec un certain nombre de partis politiques, asiatiques notamment en Russie, en Turquie, en Chine.
15. Le Secrétaire général a rencontré la délégation des journalistes tchadiens en visite au Soudan, Il leur a donné une idée sur le Conseil et ses activités. les journalistes ont posé un certain nombre de questions importante sur l’idée derrière la mise en place du Conseil et ses relations extérieures.
La réunion a abordé le rôle des journalistes africains dans la solution des problèmes du continent africain qui préoccupent le Conseil, la réunion a également abordé les défis qui affrontent la presse et les médias en Afrique en général.
16. attachés: –
A. Le rapport de la Conférence fondatrice de l’aile .des femmes
B. Le apport de la cinquième réunion du Comité permanent.
C. Le rapport des missions è I ’extérieure du Conseil.
D. Le rapport des rencontres du Secrétaire général.
E. Liste des rencontres du Secrétaire général.

Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *